Cinéclub Honfleur

Ce cinéclub a pour but de vous faire découvrir des oeuvres rares et singulières de la grande histoire du Cinéma, films souvent méconnus d'auteurs très connus dont la dimension poétique, profonde, joyeuse et engagée se raccorde avec notre monde d'aujourd'hui et nos espoirs à venir !

Vous pouvez également suivre l'actualité du cinéclub sur la page Facebook

Projection du mardi 4 janvier à 20h30

Deux musiciens de jazz au chômage, mêlés involontairement à un règlement de comptes entre gangsters, se transforment en musiciennes pour leur échapper. Ils partent en Floride avec un orchestre féminin. Ils tombent illico amoureux d'une ravissante et blonde créature, Alouette, qui veut épouser un milliardaire.

 

"Un des films les plus drôles de l'histoire du cinéma. 

Plus de frontière entre femmes et hommes, 

Plus de frontière entre milliardaires et musiciens au chômage,

le rêve !

Et quand Marilyn chante, y'a de la buée sur les lunettes..."


Projection du mardi 7 décembre à 20h30

Dans les années 1950, deux femmes, l’une blanche et l’autre noire, élèvent ensemble leurs filles. Mais lorsque celles-ci grandissent, des conflits vont conduire au drame...

 

"Le Mirage de la Vie" est un des grands chefs d'oeuvres du cinéma.

Bizarrement moins connu que les autres, il fait partie de ces rares films à toucher le sens profond de l'existence. Dans cet immense mélodrame poignant aux allures de simplicité, Douglas Sirk ne nous montre pas seulement la vie, mais son miroir, son imitation, la définition même du cinéma. 

Attention ! pour la projection, il faut prévoir beaucoup de mouchoirs..."


Projection du mardi 2 novembre à 20h00

1968. Mike, Steven, Nick, Stan et Axel travaillent dans l’aciérie du bourg de Clairton, Pennsylvanie, et forment une bande très liée. À Clairton, les histoires de coeur vont bon train : Steven épouse Angela, bien qu’elle soit enceinte d’un autre, et Nick flirte avec Linda qui semble troubler Mike. Mais cette tranquilité est rattrapée par la guerre du Vietnam lorsque Mike, Steven et Nick sont mobilisés pour partir au combat…

 

"Fresque fascinante, acteurs géniaux, De Niro en tête, dans une mise en scène de Cimino hors du commun ! Tout y est. Avec ce film, c'est toute notre terrible histoire moderne qui est racontée, où l'espoir brisé finit malgré tout par renaître de ses cendres.

Ce film épique est l'Iliade sombre de l'Amérique."


Projection du mardi 5 octobre à 20h30

Antoine Doinel vient de quitter l’armée, où il s’était engagé. Amoureux de Christine Darbon, il fait divers petits métiers. Il se fait embaucher dans l’agence de détectives. Le directeur de l’agence lui confie une mission dans le magasin de chaussures de monsieur Tabard, mais Antoine tombe amoureux fou de madame Tabard.

 

"Petit miracle de drôlerie, de liberté, d’insouciance. Un film de la nouvelle vague profondément joyeux, foutraque, insaisissable, merveilleux !"


Projection du mardi 6 octobre à 20h30

Un jeune homme rentre à la ferme familiale en Oklahoma, après avoir purgé une peine de quatre ans de prison pour homicide involontaire. La Grande Dépression sévit alors et comme beaucoup d’autres fermiers, sa famille est chassée de son exploitation. Ensemble, ils partent à travers le pays dans l’espoir de trouver, un jour, du travail en Californie. C’est le début d’un périple éprouvant...

 

"Une œuvre majeure du cinéma. Tout y est : le jeune Henry Fonda, icône de la lutte contre toute forme d’injustice, un noir et blanc audacieux, une mise en scène masquée du grand Ford et une dimension sociale et poétique qui restera une référence. Un film plein d’espoir et d’une foi indéfectible en l’humanité.

Après le crack boursier de 1929 aux Etats-Unis, pour que le système surmonte cette première crise, il aura fallu sacrifier les plus pauvres. Le peuple dépossédé de tout est plus miséreux que jamais mais il est toujours là, comme une masse indestructible que la classe dominante, déconnectée des réalités humaines et du terrain, ne peut sereinement appréhender, pas plus qu’elle ne pourrait la supprimer."


Projection du mardi 3 mars à 20h30

Cinq ouvriers chômeurs parisiens, Jean, Charles, Raymond, Jacques et Mario, un étranger menacé d'expulsion, gagnent le gros lot de la loterie nationale. Jean a l'idée de placer cet argent en commun, dans l'achat d'un vieux lavoir de banlieue en ruine, qu'ils transformeront en riante guinguette...

En 1936, date de la sortie du film, nous sommes en plein Front Populaire. Duvivier s’empare alors presqu’inconsciemment de « La Belle Equipe ». Il ne réalise pas du tout que la chanson du film «Quand on se promène au bord de l’eau» sera le nouvel hymne national populaire et révolutionnaire. En ouvrier besogneux, en artisan maniaque et irascible, il s’attache à faire du bon travail. Chaque plan est un tableau mouvant à la lumière subtile qui va du blanc pur au noir profond et aux travellings d’une dimension poétique unique. Chaque phrase porte en elle un message d’action et chaque action une portée révolutionnaire, utopique dont le seul but est l’affranchissement, la conquête de la liberté. Charles Vanel et Viviane Romance sont formidables. Mais la magie qui englobe tout cela c’est Gabin. Gabin le poète, l’homme du peuple, l’homme d’action, le chef de file, le plus fort et le plus fragile. Plus qu’un héros, c’est un mythe."  


Projection du mardi 4 février à 20h30

Jeremiah Johnson, fuyant la violence du monde civilisé, s'enfonce dans les Montagnes Rocheuses. Confronté à un environnement qu'il ne connaît pas, il doit également faire face à la révolte des Indiens. Décidé à assouvir une vengeance, il fera lui aussi appel à la violence.

 

"Un film hors du commun et haletant, une fresque immense de la nature sous un manteau neigeux où l’homme se réinvente au plus profond de son être."


Projection du mardi 7 janvier à 20h30

Parti en Italie où son père est décédé, le PDG Wendell Armbruster Jr. apprend que ce dernier fréquentait une certaine Mrs Piggott. Il affronte la fille de celle-ci qu'il se met à détester. Mais très vite, d'autres rapports s'installent entre eux...

 

"Comédie drôle et douce-amère par excellence derrière laquelle se cache une féroce critique de la bourgeoisie décadente. 

Œuvre géniale autant que méconnue du grand Billy Wilder ! Pour tout public !"


FESTIVAL LES FILMEURS - 301 chemin de la grande chaussée - 27210 Conteville - 02 32 42 12 63

Association Sous La Garenne - Tél : +33 (0)2 32 42 12 63 - associationsouslagarenne@gmail.com

SIRET : 797 861 697 00028 / NAF/NACE : 9499Z