Le Festival


Le projet est de créer un festival de cinéma indépendant, libre de toute contrainte, au milieu d'un champ immense et sauvage, « un trou de verdure », aux abords de l'Estuaire de la Seine.
On veut réunir un public le plus large possible (où les enfants trouveraient aussi leur place), autour de films sur l'errance et la solitude. Deux thèmes à la liberté de ton infinie, qui creusent, tripatouillent - dans des récits poétiques souvent plus drôles qu'on ne croit - au cœur même, selon nous, de notre nouveau rapport au monde.
On invitera alors des films faits en vidéo comme on écrit dans son coin, pas intéressé, comme aux débuts. Clandestin, presque ! Résolu ! Debout ! L'âme même ! Le cinéma !... C'est ceux-là qu'on a envie de relayer, ces « Filmeurs », ces peintres, ces poètes doués et surdoués des labyrinthes souterrains d'une création libre et singulière... Un vrai creuset !
On en connaît déjà pas mal.
Hormis nos grands frères de road movie comme Jarmush (« Stranger Than Paradise »), Wenders (« Au fil du Temps ») ou encore Monte Hellman (« Macadam à deux Voies »), nos modèles sont Cavalier, Godard, Rozier, Zhang Ke, pour n'en citer que quelques uns de vivants et connus. On ne désespère pas de les faire venir...
Les films seront parfois accompagnés en direct par des musiciens suivis de petits concerts. Ce sera aussi un lieu de discussions, de débats, de performances, de spectacles, d'expositions, de jeux pour les petits. Tout. Autour d'un verre ou d'une soupe chaude, créer un véritable lieu de rencontre, ouvert, atypique, chaleureux et exigeant.
Redonner gentiment sa place à la marge, à ces films qui font les extérieurs, frôlent les rambardes, quittent un peu les autoroutes et nous font vibrer.

L'équipe des filmeurs


Emmanuel BROCHE, 48 ans

Formation de comédien au Conservatoire de Besançon et chez Pierre Debauche.

Au cinéma et à la télévision, a joué entre autres, avec Philippe Garrel, James Ivory, Pierre Boutron, Djibril Glissant, Paul Vecchiali et dans différents films unitaires télévisuels.

Au théâtre, a joué avec Jean-Pierre Rossfelder, Benoît Lambert, Julien Tiphany, Stéphanie Chévara, Robert Angebaud, Sandrine Barciet, Théo Kailer, Nadine Darmon, Adrien De Van, etc... dans des pièces du répertoire classique (Molière, Marivaux, Shakespeare, Labiche, Aristophane) comme plus contemporain, dans les rôles notamment du Jeune Homme en Colère de John Osborne ou Mésa dans Le Partage de Midi de Claudel. A participé également à de nombreuses lectures et mises en espace de textes d'auteurs vivants.

A réalisé plusieurs courts et moyens métrages : Fête chez Antoine (1995), Juste Avant (1997), L'âme sœur (2000), La Vie est à Moi, avec le soutien de la Région Centre et Canal + (2002), Solitude (2008), Le voyage du cinéaste (2016).

Depuis plusieurs années, se consacre à la promotion et diffusion de film auto-produits en vidéo.

A organisé de nombreuses projections dans des lieux alternatifs, accompagnées de musiciens jouant en direct (comme au temps du muet) et suivies d'un concert.

Sabrina LEROYER, 45 ans et Charlotte ROCHON, 35 ans

Direction de production et logistique dans l’Événementiel.

Organisation de forums, séminaires, conventions, assemblées générales, expositions, essais presse, rallyes, soirées, défilés de mode auprès d’Agences telles Auditoire, Market Place, Public Système, Euro RSCG, Ubi Bene, Lever de rideau, Short Cut, Double 2, Sagarmatha, W One, Volcanic, Simple, Havas Event...

Prise de brief, élaboration de budgets dans le cadre d‘appels d’offres, suivi de budget et préparation de l‘événement en collaboration avec le chef de projet, constitution du cahier des charges auprès des fournisseurs - technique, décoration, restauration, hébergement, accueil, édition -, choix des prestataires, suivi et négociation avec ces derniers, étude des devis et commandes, établissement des salaires et coordination des équipes, réalisation et suivi de l’événement en collaboration avec les différents partenaires sur le terrain, postproduction : suivi de la facturation et rendu des marges.