Marion

 

Réalisateur : Manuel Poirier

1997 - 105’ – Vertigo productions – Tamasa distribution

 

Projection le vendredi 9 juillet 2021 à 17h00


Marion a dix ans. Elle vient de s'installer avec sa famille dans un village normand. Son père partage son temps entre son travail de maçon et les travaux dans la nouvelle maison. Sa mère élève leurs quatre enfants. Un jour, ils font la connaissance d'un couple de parisiens qui possède une résidence secondaire dans le village. C'est un couple sans enfant, de classe sociale aisée. Les parisiens se prennent d'affection pour Marion, l'invitent de plus en plus souvent, et cherchent à convaincre ses parents de la laisser vivre avec eux.

 

Marion est un film accompli, parfait. Il met exactement le doigt là où il faut. Le bourgeois et l'ouvrier qui se retrouvent dans le même village, s'aiment bien, s'apprécient mais ne peuvent pas se rencontrer. La maison modeste en travaux s'oppose à la charmante résidence secondaire, comme leur culture, comme leur compte en banque, comme leur voiture, comme tout. Et au milieu il y a une enfant, Marion. Elle devient l'enjeu, le seul « truc », si l'on peut dire, que les prolos normands ont et que les bourgeois parisiens aimeraient bien avoir. Marie France Pisier en déglinguée est surprenante de bout en bout. On entre petit à petit dans sa folie qui emporte tout sur son passage. Le ton est léger, comme toujours avec Manuel Poirier, drôle, touchant, ce qui rend la fable sociale d'autant plus percutante. Un petit film qui à l'air de rien mais qui nous rappelle notre cancer, le cloisonnement devenu de plus en plus imperméable entre les différentes classes sociales.

25 ans plus tard, le bobo des villes raille les gilets jaunes... rien n'a changé...

FESTIVAL LES FILMEURS - 301 chemin de la grande chaussée - 27210 Conteville - 02 32 42 12 63

Association Sous La Garenne - Tél : +33 (0)2 32 42 12 63 - associationsouslagarenne@gmail.com

SIRET : 797 861 697 00028 / NAF/NACE : 9499Z