Le commissaire se trompe en musique


Long-métrage d'Emmanuel Broche / 95' / France / 2020 / Auto-production

Projection le dimanche 30 août à 18h00 en présence de Denis Lavant

Le commissaire mène l'enquête. La fille est morte. Il trouve le coupable.

Pourtant il se trompe...

Le livre a été écrit en huit, dix jours.

Le film a été tourné en huit, dix jours aussi. Il est un poil roublard, un poil bricolé comme les enquêtes du commissaire, un poil drôle, émouvant et un peu mélancolique comme dans le bouquin.

On essaie, comme dans le roman, d'être au plus près de la vie « en train de se faire ». Au plus près aussi des actrices et des acteurs qui ont tous joué le double jeu : celui qui définit leur métier (qu'ils font magnifiquement) et celui d'accepter de tourner sans aucun moyen.

 

C'est pour eux que je j'ai fait ce film. Il leur appartient. C'est un cinéma pauvre, imparfait, généreux. Une manière à la fois légère et saignante - toujours risquée - d'accéder à une forme de liberté !