Les réfugiés de Saint Jouin


Ariane Doublet - France – 2017 – 58' - Projection dimanche 8 juillet à 18h30

En septembre 2015, la commune de Saint-Jouin-Bruneval se porte volontaire pour accueillir une famille de réfugiés. Une partie des habitants s’organise et rénove un appartement de fond en comble. Et puis, plus rien. Commence une période incertaine, une longue attente. Le maire se heurte à la mauvaise volonté de l'État français et le logement proposé reste vide, pendant des mois. L’hostilité sourde et anonyme s’exprime, mais grâce à la ténacité de certains villageois, enfin, la famille Hammoud arrive de Syrie.



Ce qui est récurrent dans le cinéma d'Ariane Doublet, c'est la rencontre. La rencontre dans le pays de Caux, de l'autre côté de « l'ieau » comme disent ceux d'en face.

Des films qui montrent la différence dans ce qu'elle a de plus enrichissante.

 

Là, ça se passe dans un petit bourg, à Saint Jouin, en Normandie, près d'Etretat. Le maire décide d'accueillir une famille de syriens. De là, une caméra qui sait se faire discrète, filme. De ce quasi reportage, en ressort toute la complexité de l'affaire. Et au delà de la situation politique et sociale, le film prend un virage poétique d'une famille qui quitte un bord de mer pour en retrouver un autre avec toutes les déchirures et les espoirs qui vont avec. C'est très émouvant. Ni optimiste, ni pessimiste, à cheval sur le brûlot du monde de demain. 

Nous serons donc très fiers et heureux de recevoir Ariane Doublet pour la deuxième fois.